Archives mensuelles : octobre 2014

Cenon : de nouvelles caméras de vidéosurveillance

La semaine dernière, le Conseil municipal a voté pour l’installation de quatre nouvelles caméras de vidéosurveillance.

Depuis 2009, la ville a installé 38 système de vidéo protection.

Alain David, maire socialiste estime que les caméras sont d’une efficacité redoutable pour la ville. Elles permettent notamment de lutter contre les trafics de drogue. Max Guichard, l’adjoint communiste contexte, et exprime le contraire. Concernant les habitants, ils demandent de plus en plus la vidéo protection dans la ville.

Le projet devrait voir le jour très prochainement.

 

L’insécurité des buralistes : Procès du gang des casseurs

Depuis Juin 2013, les débitants de tabac du Sud Ouest sont les cibles d’attaques nocturnes.

Suite au vaste coup de filet mené par les gendarmes,13 personnes ont été interpellées dont 11 écrouées pour avoir commis 63 casses dans tout le Sud-Ouest. Ils sont également poursuivit pour vol de véhicules.

Une victime, un brutalisme de Saint-Méard-de-Gurçon, revient sur les faits. Il était 3h19 le 9 janvier 2013 quand la société de surveillance a contacté David Berthomé, le gérant du bar-tabac, pour lui signaler une effraction dans son entreprise.

En 9 minutes, les auteurs s’emparent d’un butin de 11 000 euros. Les malfaiteurs ont été filmés par la vidéosurveillance du bureau de tabac et apparaissent encagoulés et gantés. Les images montrent une équipe de professionnels.

Depuis le buraliste a renforcer son système de sécurité, en investissant 6 000 euros dans de nouveaux équipements.

L’enquête atteste que le gang multiplié les distances pour brouiller les pistes. Leur procès a lieu aujourd’hui à Toulouse.

Gironde : un cambriolage filmé par les caméras de vidéosurveillance

C’est le septième cambriolages que connaît la patronne du Comptoir de Genès, en six ans. Dans la nuit, du 12 au 13 octobre, Anne Marie Galineau, propriétaire d’une épicerie-tabac-presse a été réveillé par des malfrats qui sont parvenus à forcer la porte blindée de son établissement.

Les voleurs ont réussi a dérobé 20 000 euros de marchandises avant l’arrivé de la gendarmerie.

Suite au dernier cambriolage subit en juillet, la commerçante a équipé son établissement de vidéosurveillance. Actuellement, les images de caméras de vidéosurveillance sont en cours d’analyse.

Mont-de-Marsan : un voleur arreté grâce à la vidéosurveillance

Un jeune homme de 25 ans a été écroué pour vol. Multirécidiviste, il est soupçonné d’avoir volé sept commerçants et leurs clients. Son butin ? Des sacs à main, des espèces et même la caisse d’un professionnel libéral.

Les caméras de vidéosurveillance ont permis l’arrestation du voleur. Le montois aurait commis les vols au mois de Juillet et Août.

Déjà connu défavorablement des services de polices, il a été présenté au tribunal correctionnel dans le cadre d’une comparution immédiate.

La sécurité dans les Bus

La fréquentation est en hausse, et les gestes d’incivilité aussi. Pour limiter le nombre d’actes de malveillance dans les transports en commun, de plus en plus de cars installent des dispositifs de vidéosurveillance embarquée. Ce dispositif plait aux voyageurs, en Gironde ses bus modernes ont déjà fait augmenter de 30% les abonnements.

Les vidéosurveillances dans les transports en commun, ont déjà fais leurs preuves. On constate de moins en moins de d’incidents sur les réseaux.

Les villes équipent peu à peu leurs véhicules de caméras de vidéosurveillance. Le réseau Citéa a récemment équipé sept de ces autocars de nouvelles technologies : Prises USB, écrans avec état du trafic, sièges inclinables et vidéosurveillance. Un coût de 2.3 millions d’euros, pour un confort et une sécurité apporté à ses 40 000 voyageurs mensuels. Le réseau Citéa pense équiper d’ici peu quatre véhicules supplémentaires.

Aquitaine : Des vidéosurveillances dans les Trains Regio 2N

cameras-ptz-videosurveillance-domes-1782-3634455Le nouveau TER Aquitaine Regio 2N, à deux niveaux, sera mis en service dès le 15 décembre 2014 avec des trajets reliant Bordeaux à Arcachon.

Pour servir les lignes à fort trafic Les trains Regio 2N ont été modernisés avec des rames équipées de vidéosurveillance. Aujourd’hui l’efficacité de la vidéosurveillance pour améliorer de façon significative la sécurité au quotidien n’est plus à démontrer. La vidéosurveillance est un outil essentiel pour résoudre les problèmes de l’insécurité et prévenir les risques.

La région a dépensé 235 M€ pour garantir un meilleur confort à ses passagers. Elles comptent inaugurer, avant fin 2016, 24 rames supplémentaires.