Suite : La CNIL met en demeure un centre Leclerc pour son contrôle d’accès biométrique

biométrie

La CNIL est intervenue récemment pour recadrer l’usage d’un système biométrique en entreprise. Elle a rendu publique, la mise en demeure d’un centre E.Leclerc qui utilisait cette technologie tendance afin de contrôler les horaires. Cet usage avait été porté à sa connaissance, à la suite d’une plainte.

En effet, le système installé dans l’hypermarché, situé à quelques kilomètres de Bordeaux, inclut exactement 28 lecteurs d’empreintes digitales. Les salariés enregistrent leur empreinte d’index gauche et droit dans une station d’enrôlement, située à la direction des ressources humaines. De plus, la Commission a annoncé que le dispositif de caméras de vidéosurveillance, déployé dans le centre commercial, était disproportionné puisque cet appareil filme l’accès des salariés à leurs salles de pause. Par conséquent, il place certains d’entre eux sous surveillance permanente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>